Pour la séance "qualificative" de ce Roar, il n'y a guère eu de surprise avec des Cadillac intraitables en catégorie reine tandis que Ford et Lamborghini se placent en chefs de meutes du côté des GT.

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicités.
Aidez-nous à faire évoluer le site en le désactivant. Merci pour votre aide !

Roar before the Rolex 24 – Séance 6

Roar before the Rolex 24 – Qualifications

  • Prototypes : Cadillac, what else ?

Les quatre DPi-V.R se sont arrogées le Top 4 sans laisser la moindre chance à la concurrence. Au sommet trône la #31 Whelen Engineering Racing en 1:35.806. Quatrième, la #10 lui concède 675 millièmes. C’est toujours 507 de mieux que la première « non-Caddy ». Derrière les Ricaines, ce sont les deux Acura d’Acura Team Penske qui mènent la fronde, suivies des Nissan #22 Tequila Patron ESM et Mazda #55 Mazda Team Joest. Viennent ensuite les Oreca et Ligier, la première JSP217 étant la #23 United Autosport aux mains de Fernando Alonso, douzième en 1:37.515.

  • GTLM : Yes Ford can !

En 1:43.610, la Ford #66 s’est révélée la plus véloce des GTLM, juste devant la Corvette #4. Le Top 5 est complété de la Ford GT #67, de la Porsche 911 RSR #912 et de la C7.R #3, qui se tiennent en moins de 4 dixièmes.

SUSCEPTIBLE DE VOUS INTERESSER :
Cadillac Action Express Racing et Corvette victorieux

Si la Ferrari Risi Competizione n’est pas larguée en 1:44.037, les BMW M8 GTE ont encore du pain sur la planche, la #25 n’ayant pu faire mieux que 1:45.056. La seconde Porsche était encore moins heureuse, n’étant créditée d’aucun chrono.

  • GTD : Forza Lamborghini

Une fois encore, c’est la Lamborghini Huracan GT3 #11 du Grasser Racing Team qui a décroché le meilleur temps de la « petite » catégorie, en 1:47.374. Par contre, elle ne devance pas la Porsche 911 GT3 R #59 du Manthey Racing, qui n’a pas bouclé le moindre tour lancé.

C’est donc la « cousine » Audi R8 LMS #44 du Magnus Racing qui prend la deuxième place devant la Porsche #58 Wright Motorsport et deux Acura NSX GT3, la #86 Michael Shank Racing devant la #69 HART. Au final 18 des 19 protagonistes étant crédités d’un temps se tiennent en moins d’une seconde. Outre la Porsche Manthey, la Lamborghini #48 Paul Miller Racing n’a pas signé de chrono non plus.

PARTAGER