Blancpain Endurance Series

Markus Palttala et son programme en Lexus

Habitué des Blancpain GT Series, Markus Palttala nous avait laissé l'habitude de le voir en tenue siglée BMW. Changement de décor pour le Finlandais qui arborera le L de la marque de luxe de Toyota.

  • Markus, On sait désormais que tu disputeras la saison compète de Blancpain GT Series Endurance Cup avec Emil Frey Lexus Racing. Comment ce programme s’est-il monté ?

Depuis que j’ai couru avec Emil Frey à Spa en 2016, j’ai suivi les progrès de l’équipe de près et j’ai été heureux de les voir progresser et obtenir de bons résultats. Faire davantage de courses avec eux ne fut pas possible à l’époque ou la saison passée mais cette fois le timing était bon. je ferai seulement les cinq épreuves d’endurance.

  • Tu fais ton retour avec l’équipe suisse qui engagera la Lexus à la place de la Jaguar. Quelles sont tes attentes ?

Ils ont connu le succès en GT Open la saison dernière et ont décidé maintenant de s’aligner en Blancpain avec la RC F. Je pense que nous avons un package très solide pour débuter mais le niveau est si élevé que nous devons attendre et voir où nous en serons en comparaison aux autres.

  • As-tu déjà pu tester la RC F GT3? Quel est le feeling ?

La voiture semble très prometteuse sur les plans de la performance et de la fiabilité. Elle n’a pas l’air d’avoir de réelle faiblesse ce qui est un bon départ. Mais nous n’en sommes qu’aux balbutiements – personne n’a encore vraiment pu rouler avec les nouveaux Pirelli, par exemple – et nous avons pas mal de boulot à faire avant la première course.

  • Nous avions l’habitude de te voir en tant que pilote BMW Motorsport en GT3. Continueras-tu à courir pour la marque bavaroise ?

Je reste un pilote BMW à plein temps cette année et cours pour Emil Frey avec leur bénédiction. Nous avons déjà débuté notre saison deux semaines auparavant en Malaysie et il y aura d’autres courses programmées mais nous travaillons à la finalisation de mon calendrier sachant que certaines choses ont changé durant l’hiver.

  • Que peux-tu nous dire de tes équipiers, Stéphane Ortelli et Norbert Siedler ?

Hé bien, je n’aurais pas pu espérer mieux comme équipiers ! Tant Norbert que Stéphane bénéficient d’une énorme expérience et sont très rapides. En plus ils ont tous les deux la bonne approche des courses d’endurance, sans ego ou agendas personnels, donc je suis certain que nous aurons une excellente collaboration cette année.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page