FIA WEC

Résumé d'essais libres / Prologue

Toyota enchaîne les tours mais réalise ses meilleurs temps hors de l’EoT

Une fois de plus, il est compliqué de tirer des conclusions au terme des 30 heures - 15 pour certains - d'essais libres de ce Prologue, qui s'est déroulé sous des conditions clémentes.

  • LMP1

Une chose est sûre, Toyota a largement dominé ce Prologue, tant en chrono qu’au nombre de tours. Au total, les deux TS050 ont en effet accompli 1002 tours du circuit Paul Ricard, avec 839 boucles à mettre au crédit de la #7 qui a participé à la simulation de 30 heures. Le chrono signé par la voiture-sœur avait de quoi faire peur aux Privés, mais une révélation de la marque japonaise peut – un peu – rassurer ceux-ci: Toyota a indiqué ne pas avoir respecté l’équivalence de technologie mise en place pour équilibrer les performances entre hybrides et non-hybrides lorsque les meilleurs tours des TS050 Hybrid ont été réalisés. Cela signifie que les prototypes ont roulé avec une énergie supérieure aux 5,27 kw/h et 58,9 mégajoules autorisés par l’EoT sur un tour jusqu’à la fin de l’après-midi du vendredi. Si la raison annoncée est d’être « liées au développement », une autre interprétation confirmée par un ancien pilote Toyota est la volonté d’obliger les LMP1 privées à chasser le chrono pour dévoiler un aperçu de ce qu’elles sont capables. Mike Conway est donc l’auteur du meilleur temps en 1:32.662 avec la #8, qui utilisait le kit aérodynamique « forts appuis », devant le 1:34.655 de la #7 en configuration « faibles appuis » qui sera utilisée au Mans. Celle-ci n’est cependant plus descendue en-dessous des 1:38 pendant la nuit, alors qu’elle respectait l’EoT.

La BR1-AER #11 du SMP Racing est la meilleure des autres. Vitaly Petrov a réalisé un tour en 1:37.034. Auteur de sa première séance d’essai, et alors qu’il n’a jamais été question de performance chez les Suisses, la Rebellion R13 #1 n’est qu’à 1 centième du prototype conçu par BR Engineering. Elle a également réalisé 262 boucles du circuit. Le Top 5 est complété par la seconde voiture du SMP Racing. 6ème, l’Enso CLM P1/01 a amélioré sa meilleure marque au petit matin en 1:37.795. Elle est suivie par les deux Ginetta de Manor, entre lesquelles s’intercale la troisième BR1, confiée à DragonSpeed.

  • LMP2

Comme hier, les écarts sont minimes en LMP2 avec 1,2 seconde entre les 7 LMP2. C’est toujours le DragonSpeed qui est au premier rang, puisque le chrono de Maldonado n’a pas été amélioré. Alpine est venue se glisser en seconde position, devant l’Oreca 07 du TDS Racing. Ce trio est suivi du Racing Team Nederland, des deux voitures du Jackie Chan DC Racing et de la Ligier du Larbre Compétition.

  • GTE-Pro

Sur les 10 GTE-Pro présentes lors de ce Prologue, seules 4 ont participé aux 30 heures d’essais: deux Porsche, une BMW et une Aston Martin. Ce sont les Porsche qui ont été aux avant-postes tout du long, avec un 1:51.332 pour la #91 comme référence, signé par l’ancien pilote AF Corse.

Du coté des kilomètres parcourus par contre, c’est la nouvelle Vantage GTE qui domine largement avec 852 tours au compteur, démontrant une fiabilité impressionnante. La M8 GTE du BMW Team MTEK n’est pas en reste avec 682 boucles.

  • GTE-Am

Les Porsche 911 RSR de nouvelle génération restent à la fête en GTE-Am. C’est toujours le Dempsey-Proton Racing qui domine, mais #88 a pris le relais de la #77 en tête. La première non-Porsche est l’Aston Martin du TF Sport en 5ème position, devant l’anglaise de l’équipe officielle Aston Martin, suivie des trois Ferrari 488 GTE.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page