Formule 1

Résumé de qualifications / GP de Bahreïn

Pole pour Vettel et exploit de Gasly, sixième quand Verstappen se met dans le mur

Avec 5 places de pénalité, la pole n'était plus un objectif pour Hamilton, si ce n'est pour le panache. Mais les favorites restaient les Ferrari qui s'octroyaient la première ligne avec Vettel en pole.

  • Q1 : Verstappen dans le mur

En début de séance, après un écart, Hartley devait repasser par son stand pour des dommages sur son aileron avant tandis que Raïkkönen était le premier à signer un chrono significatif en 1:28.951, un bon dixième devant Vettel, en gommes tendres.

Alors qu’il venait de signer le quatrième chrono entre Bottas et Hamilton, Verstappen partait en glissade au sortir du virage 3-4 et se retrouvait dans le mur de pneus, provoquant un drapeau rouge. Vandoorne pointait alors au treizième rang, quatre places devant Alonso, mais derrière Perez, Hulkenberg, Hartley et Ocon.

Articles similaires

Las, Grosjean se faisait piéger et échouait au seizième rang, premier éliminé, juste derrière les McLaren qui voyaient le couperet passer de peu.

  • Q2 : Gasly impressionne, McLaren détonne

Les choses sérieuses commençaient enfin avec une dizaine de candidats pour les 5 places restantes dans le Top 10 de la Q3 derrière les trois Top Teams, en dehors de Verstappen, condamné à s’élancer de la quinzième place en ne pouvant défendre ses chances.

Vettel tournait en 1:28.341, devant Hamilton et Raïkkönen, Ricciardo devançant Bottas. Derrière Gasly continuait à surprendre avec sa Toro Rosso/Honda quand les McLaren peinaient à intégrer le Top 10.

Hulkenberg et Sainz ne faisaient pas dans le détail et se classaient sixième et huitième, séparés par Magnussen tandis que Gasly atteignait la Q3 avec sa Toro Rosso, juste devant la Force India d’Ocon. Déception pour Alonso et Vandoorne qui échouaient aux treizième et quatorzième positions.

  • Q3 :

La question était de savoir si Bottas parviendrait à offrir une sixième pole consécutive à Mercedes sur ce tracé mais le doute était permis. Et les événements confirmaient qu’en dehors de Lewis Hamilton, personne ne pouvait lutter face aux Ferrari pour le chrono de référence.

Malgré une sortie large dans le dernier virage, Vettel tournait tout de même 1:28.196, battu d epeu par Raïkkönen en 1:28.101. Bottas pointait à deux dixièmes, juste derrière son équipier, Ricciardo étant cinquième, suivi de l’impressionnant Gasly qui devançait la Renault de Sainz. Hulkenber, Magnussen et Ocon n’ayant pas encore de tentative à leur actif.

Hamilton ne faisait mieux que la quatrième place, derrière Bottas tandis que la pole tombait dans l’escarcelle de Vettel devant Raïkkönen. Gasly signait  un petit exploit en se qualifiant sixième.

 

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page