En l'absence des Prototypes - LMP2 et DPi - Lime Rock accueillera un plateau relativement restreint avec moins d'une vingtaine de concurrents au départ, la catégorie GTD se réduisant à une dizaine de GT3 seulement pour 8 GTLM.

Pour la victoire au général, il faudra donc lorgner du côté des GTLM avec quatre constructeurs s’affrontant, comme d’habitude.

Avantage « psychologique » pour Porsche qui s’était imposé l’an dernier, mais les rangs devraient être serrés avec les Ford et Corvette à l’affût tandis qu’il sera intéressant de voir comment se comporteront les nouvelles BMW M8 GTE sur ce tracé court et fluide n’offrant pas énormément d’opportunités de dépassements.

Lime Rock Park – Liste des engagés

En GTD, le contingent de GT3 se limitera à une dizaine de protagonistes seulement. Victorieuse du dernier rendez-vous à Mosport, la Mercedes-AMG GT3 du Mercedes-AMG Team Riley Motorsports tentera de décrocher un deuxième succès consécutif. Ils devront se méfier de la Lamborghini #48 du Paul Miller Racing qui avait signé la pole en 2017 avant de terminer deuxième derrière la Porsche de Park Place Motorsports.

Porsche qui ne sera représentée que par las deux 911 GT3 R du Wright Motorsports face à l’unique Huracan GT3 déjà citée. Mercedes également ne pourra compter que sur la #33, au même titre que Ferrari (#63 Scuderia Corsa), Audi (#44 Magnus Racing), BMW (#96 Turner Motorsports) ou Acura (#86 Meyer Shank Racing) là où Lexus et 3 GT Racing aligneront leur habituelle paire de RC F GT3.

N.B. : Le Meyer Shank Racing a annoncé qu’il alignerait sa deuxième Acura NSX GT3 #86 sur l’entièreté de la saison – elle ne devait initialement prendre part qu’aux manches de la Tequila Patron North America Endurance Cup – en raison de son bon positionnement au classement GTD. Une bonne nouvelle pour la catégorie et un dix-neuvième concurrent pour Lime Rock Park.