WeatherTech SportsCar Championship

Déclaration d'avant course / Virginie

Scuderia Corsa visera une nouvelle victoire au VIR

En route pour un nouveau titre en classe GTD, Scuderia Corsa arrive au VIR - Virginia International Raceway - avec le trophée de la troisième place décroché à Road Atlanta dans les mains et la ferme intention de décrocher une nouvelle victoire en Virginie sur un autre grand circuit américain. L'objectif étant clairement de creuser encore l'écart aux championnats Teams et Pilotes.

Christina Nielsen et Alessandro Balzan ont terminé troisième de l’épreuve précédente à Road America et désormais, ils disposent de 15 points d’avance au classement Pilotes tandis que leur monture, la Ferrari 488 GT3 #63 en compte 13 dans le championnat Teams, au bénéfice de ses 5 podiums déjà obtenus cette saison.

L’équipe de Giacomo Mattioli arrivera en terrain connu puisqu’elle y avait remporté la course en GTD la saison passée, franchissant alors un pas important vers le titre. Autant dire qu’au sein de l’équipe les attentes sont grandes pour cet IMSA Michelin GT Challenge au VIR. Une course qui ne verra s’affronter que les seules catégories GT, GTLM et GTD, pour un total de 21 voitures au départ sur un tracé de 5,26km.

© Bob Chapman/Autosport Image
© Bob Chapman/Autosport Image

De quoi placer les GTD sous le feu des projecteurs davantage qu’à l’ordinaire. Ce qui n’est pas pour déplaire à Christina Nielsen : « J’apprécie vraiment le VIR. Je pense qu’il s’agit d’un circuit américain classique, à l’ancienne. Il compte beaucoup de virages – 18 au total – et un rythme rapide, donc vous devez vraiment vous montrer précis car la piste est un peu bosselée à certains endroits. Ce sera probablement un défi pour l’équipe en raison des très longues lignes droites. Nous pourrions y rencontrer quelques difficultés à suivre les autres voitures, mais l’équipe a réalisé du super boulot pour régler la voiture. »

Son équipier Alessandro Balzan a également goûté aux joies du podium au VIR avec la Scuderia Corsa en terminant deuxième du GTD en 2014 et n’ignore rien des challenges qui se présenteront à lui ce weekend : « Je pense que nous serons confrontés aux mêmes problèmes qu’à Road America avec un manque de vitesse maxi, mais nous y avions été capables de tout mettre en oeuvre pour faire une belle course. Du coup, nous devrons réaliser quelque chose de similaire au VIR. Ce sera une course plus facile avec les seules GT en piste, mais les pilotes du GTLM sont très, très agressifs donc il sera primordial pour nous de gérer au mieux ces situations. Nous pouvons compter sur l’équipe pour nous fournir une super voiture et une stratégie au top, donc le reste dépendra de Christina et moi. »

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page